Les franchises médicales

Juli 2017
Des franchises sont instaurées sur les médicaments, les actes paramédicaux (kinési, infirmières…) et les transports sanitaires.
Elles sont de 0,50E pour chaque boite de médicament, de 0,50E par acte paramédical et de 2e lors du recours à un transport sanitaire.
La somme totale de ces franchises est plafonnée à 50E annuel.

Les franchises ne sont pas applicables

  • Aux femmes enceintes
  • Aux enfants
  • Aux personnes affiliées à la CMU et l'AME.


La mise en place de ces franchises s'ajoute au forfait de 1E par consultation, au forfait hospitalier et au forfait de 18E pour les actes lourds (actes dont le coût est supérieur ou égal à 91E ou les actes dont le coefficient est supérieur ou égal à 50)
La mise en place de ces franchises suscite un grand nombre de protestations parmi les syndicats, les associations de malades, les mutuelles : Ce système peut être la porte ouverte aux déremboursements, pénaliser les malades qui sont atteints de maladies nécessitant la prise de nombreux médicaments..
Rappelons que 53% des dépenses de santé sont concentrées sur 5% des malades.
Le collectif « appel contre la franchise » lancé en Mai 2007 milite contre ces franchises en raison de leur caractère injuste, de leur effet inefficace sur l'économie de la santé et dangereuses pour le système de santé.
Pour d'autres experts, il n'est pas scandaleux que chacun puisse participer faiblement à hauteur de 50E
Pour en savoir plus sur le collectif « appel contre la franchise »

Lesen Sie auch


Letztes Update am 10. Juli 2009 12:29 von christelle.b.
Das Dokument mit dem Titel "Les franchises médicales" wird auf CCM Gesundheit (gesundheit.ccm.net) unter den Bedingungen der Creative Commons-Lizenz zur Verfügung gestellt. Unter Berücksichtigung der Lizenzvereinbarungen dürfen Sie das Dokument verwenden, verändern und kopieren, wenn Sie dabei CCM Gesundheit deutlich als Urheber kennzeichnen.